Santé animale: élaboration d’une stratégie régionale de lutte contre les maladies à transmission vectorielle en Afrique de l’Ouest-trypanosomoses animales et maladies transmises par les tiques

Dans son élan de combler le retard au démarrage, l’équipe du projet de lutte contre les maladies animales transfrontalières et des zoonoses en Afrique de l’Ouest (COMATAO) œuvre inlassablement à conduire toutes les activités de son plan d’actions 2021. C’est dans cette dynamique qu’elle a organisé un atelier d’élaboration d’une stratégie régionale de contrôle des maladies à transmission vectorielle : trypanosomoses animales et maladies transmises par les tiques qui s’est tenu à Ouagadougou du 17 au 21 mai 2021.

Cet atelier a été ouvert par Mr Achille KOANDA, Directeur de Cabinet, Représentant Mr le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques du Burkina Faso. Mr Koanda a souhaité au nom du Ministre, la bienvenue à tous les participants. Il s’est réjoui du choix du Burkina Faso pour abriter une telle rencontre. Avant lui, le Dr Vivian IWAR, Directrice Exécutive du Centre Régional de Santé Animale (CRSA), au nom de Mr Sékou Sangaré, Commissaire en charge de l’Agriculture, de l’Environnement et des Ressources en Eau de la CEDEAO a également souhaité la bienvenue aux participants. Elle a remercié les autorités du Burkina Faso pour avoir permis la tenue de l’atelier et l’Union Européenne pour son appui constant. Puis le Dr Ahmat HASSAN MOUSSA, Coordonnateur régional du Projet Régional de Dialogue et d’Investissement pour le Pastoralisme au Sahel et dans les pays côtiers (PREDIP) représentant le Secrétaire Exécutif du CILSS, a brièvement présenté le PREDIP avant d’exprimer ses sincères reconnaissances à l’endroit de la Directrice Exécutive du CRSA des efforts entrepris dans l’opérationnalisation du COMATAO. Quant à Mr Amadou HEBIE, représentant l’Union européenne (UE), il a salué le CRSA pour la tenue de cet important atelier et confirmé l’engagement de l’UE auprès des autorités nationales, régionales et continentales pour un élevage sain, apaisé et productif.

Ont pris part à cet atelier des experts dans le domaine des trypanosomoses animales et des maladies transmises par les tiques des Etats membres suivants : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Mali, Niger et Togo ainsi que les organisations suivantes : Centre International de Recherche-Développement pour l’Elevage en zone Subhumide (CIRDES), West Africa Livestock Innovation Center (WALIC) et Union Africaine à travers Campagne Panafricaine d’Eradication de la mouche tsé-tsé et de la trypanosomose (UA-PATTEC) et le Centre Régional de Santé Animale de Bamako.

L’objectif général de cet atelier était de formuler un projet de stratégie régionale pour le contrôle des trypanosomoses animales et des maladies transmises par les tiques pour les Etats membres de la CEDEAO. Plus spécifiquement, il s’est agi d’élaborer une stratégie régionale de contrôle des trypanosomoses animales et des maladies transmises par les tiques et de proposer un plan d’actions à mettre en œuvre.

Après avoir écouté des exposés sur l’état des lieux des trypanosomoses animales et des maladies transmises par les tiques au niveau national, régional et continental qui sont suivis de discussions et débats, les participants ont été répartis en deux groupes de travail de réflexion sur les forces, les faiblesses et les opportunités présentes ou futures dans le cadre de la lutte contre les trypanosomoses animales et des maladies transmises par les tiques.

Au terme des travaux de groupes qui ont fait l’objet d’une synthèse, le CRSA à travers le COMOTAO/PREDIP se félicite de disposer de projets de Stratégie régionale et de Plan d’actions qui sont accompagnés de recommandations fortes à l’endroit des principaux acteurs impliqués dans la lutte contre les trypanosomoses animales et des maladies transmises par les tiques dans l’espace CEDEAO. Il faut noter que ces deux projets de document seront, dans un avenir proche, validés par un atelier technique regroupant les Directeurs des services vétérinaires des Etats membres, des responsables des unités nationales de lutte antivectorielle, des représentants des éleveurs ainsi que des représentants du CIRDES, du WALIC, de l’AU-PATTEC ainsi que des partenaires techniques intervenant dans la santé animale.

En marge de cet atelier, l’équipe de COMATAO, dirigée par Dr Vivian IWAR, Directrice exécutive du CRSA, a rendu une visite de courtoisie au Secrétariat exécutif du Comité Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS). La délégation a été reçue par le Coordinateur régional du PREDIP, Dr Ahmat HASSAN MOUSSA.

A cette occasion, Dr Vivian IWAR a de nouveau remercié le PREDIP à travers Dr Ahmat HASSAN MOUSSA pour l’opérationnalisation de la Composante 4, le COMATAO et rappelé que son bureau au CRSA lui est grandement ouvert. Dr Ahmat HASSAN MOUSSA après avoir rappelé l’importance économique de l’Elevage dans les Etats membres de la CEADEAO a félicité l’équipe du COMATAO qui s’est aussitôt mise au travail grâce à ses connaissances de la problématique de la santé animale dans la sous-région. Il les a encouragés à redoubler d’efforts pour une meilleure visibilité des actions du COMATAO et à œuvrer pour plus de synergie avec les autres composantes « car le PREDIP est un ensemble » a-t-il conclut.