Fin de l’atelier de Dynamisation du cadre de concertation transfrontalier sur une note de satisfaction

Sénégal, 13 Avril 2022 -Les rideaux sont tombés ce mardi 13 avril à Tambacounda au Sénégal sur l’atelier de Dynamisation du cadre de concertation transfrontalier Mali-Mauritanie-Sénégal en synergie entre le PDDEPS-Mali, PDEPS-Sénégal, le PEPISAO et PREDIP.

La soixantaine de participants à cette ces assises ont partagé des expériences et mené ensemble des réflexions afin de contribuer à dynamiser le cadre de concertation transfrontalier Mali – Mauritanie – Sénégal (MMS). A l’initiative conjointe des Projets de Développement durables des exploitations pastorales PDDEPES-Mali, PDEPS-Sénégal, du Projet Elevage et Pastoralisme Intégrés et Sécurisés en Afrique de l’Ouest (PEPISAO), du Projet Régional de Dialogue et d’Investissement pour le Pastoralisme et la Transhumance au Sahel et dans les pays côtiers de l’Afrique de l’Ouest (PREDIP) , cet atelier a regroupé les participants venus du Mali, du Sénégal, de la Mauritanie, des autorités administratives, des collectivités territoriales, des services techniques, des associations d’éleveurs, des organisations pastorales régionales telles que APESS et RBM, des associations nationales et locales, des représentants d’éleveurs, d’agriculteurs et agropasteurs, des Forces de Défense et de sécurité, du Cadre de concertation Dendi-Ganda , du Cadre Régional de Concertation des Ruraux (CRCR) de Tambacounda.

Durant leur séjour à Tambacounda, ils ont ensemble fait un état des lieux du fonctionnement des cadres de concertations transfrontaliers Mali – Mauritanie – Sénégal (MMS) existants, et soumis des propositions conséquentes en vue de sa dynamisation. Ils ont dans la même dynamique fait une cartographie des acteurs pertinents du cadre pour leur prise en compte dans la dynamisation dudit cadre ; ils ont aussi analysé et adapté l’espace territorial de coopération en intégrant au besoin de nouvelles collectivités pertinentes pour le cadre. In fine, il était question de renforcer la coopération entre acteurs à travers un partage d’expériences en matière de coopération transfrontalière pour une meilleure conduite des actions de développement local. Au terme des travaux, les participants ont eu une convergence de vue de bâtir la dynamisation du cadre sur l’existant pour éviter les duplications. Les participants ont enfin adopté un communiqué final, et ont élaboré et établi une feuille de route pour la dynamisation du cadre tout en proposant des activités prioritaires en vue de sa dynamisation.

La cérémonie de clôture a été marquée par plusieurs allocutions, notamment une motion de remerciement de Mme Khady Kane, chef de bureau pastoral du Ministère de l’Elevage et des Productions Animales, au nom des participants ; un mot du représentant du RBM, M. Sega SY au nom des organisations pastorales. Le Coordonnateur du PREDIP, Dr Ahmat Hassan Moussa, représentant le Secrétaire Exécutif du CILSS s’est réjoui des relevés de conclusions de cette rencontre qui a donné selon lui un coup d’accélérateur au processus de Dynamisation du cadre de concertation transfrontalier Mali-Mauritanie-Sénégal en synergie entre le PDDEPS-Mali, PDEPS-Sénégal, le PEPISAO et PREDIP.

Le Gouverneur de la région de Tambacounda, M. Oumar Mamadou BALDE, a dans son discours de clôture, félicité tous les acteurs pour leur assiduité et leur abnégation au cours des travaux.
Il a enfin remercié les principaux partenaires qui ne cessent d’œuvrer pour l’évolution du pastoralisme dans la région. « Je remercie l’Union Européenne, la Banque Islamique de Développement, l’Agence Française de Développement, pour les financements des projets sur le pastoralisme dans notre région », a-t-il affirmé.

Lire le communiqué final