Composante 1 : Améliorer la gestion de l’information et des connaissances en pastoralisme et transhumance

OBJECTIF GLOBAL
Contribuer à faciliter et améliorer la prise de décision dans le domaine du pastoralisme et de la transhumance

OBJECTIF SPÉCIFIQUE

L’accès des acteurs du pastoralisme, y compris les éleveurs, à une information technique intégrée fiable, dynamique est amélioré

R1. Des connaissances opérationnelles et analyses spatialisées pour la gestion du pastoralisme sont produites

R2. La diffusion des connaissances et de l’information spatialisée relatives au pastoralisme et à la transhumance est améliorée grâce à la mise en place d’un système régional d’information pastorale

R3. Les capacités des acteurs locaux et nationaux à exploiter l’information et les connaissances produites sur le pastoralisme sont renforcées

R4. L’accès des éleveurs à une information technique fiable et adaptée à leurs besoins est renforcé

PRINCIPALES ACTIVITÉS

  • Élaboration d’une cartographie analytique et dynamique des terroirs pastoraux
  • Amélioration de la qualité et de l’efficacité du suivi de la dynamique des pâturages et ressources en eau dans les terroirs pastoraux en mobilisant la proxidétection par drone
  • Élaboration de produits d’information pastorale aux niveaux national et régional pour diffusion aux acteurs impliqués dans la gestion du pastoralisme et de la transhumance
  • Développement d’une bibliothèque numérique thématique sur le pastoralisme au Sahel
  • Développement d’un géoportail pour la gestion du pastoralisme au Sahel
  • Valorisation des activités du projet
  • Organisation de formations continues thématiques destinées aux cadres des structures nationales et locales en charge de la gestion de la transhumance et du pastoralisme
  • Formation diplômante d’agro-pastoralistes au niveau Master
  • Appui au dialogue entre acteurs des zones/pays de départs et zones/pays d’arrivée
  • Identification des besoins des éleveurs en information et capitalisation des initiatives existantes pour informer les éleveurs à l’aide de NTIC (téléphonie mobile, radios rurales)
  • Développement et/ou renforcement de services d’information pastorale innovants pour les éleveurs
  • Pérennisation des services d’information pastorale innovants à destination des éleveurs